En cas d’urgence

Que faire en cas d’urgence?

numero-urgence

Evidemment ça dépend de la gravité du cas, certains symptômes qui semblent anodins à première vue cachent de vraies urgences (mon chat ne sort pas de sa litière) tandis que d’autres pourront faire peur sans être vraiment graves (éternuement à l’envers p.ex. voir ci-dessous).

En cas de doute, téléphonez avant de vous déplacer (33 40 33). Notre vétérinaire de garde évaluera avec vous l’urgence.

Voici quand même quelques situations et symptômes que vous devez prendre au sérieux :

  • Tout accident de voiture entrainera une consultation en urgence, même si le chien et le chat ne montre aucun symptôme (ce qui pourrait être dû au choc).
  • Compressez une blessure qui saigne et transportez l’animal en le maintenant au chaud. Ne posez jamais d’attelle sur un membre qui vous semble fracturé.
  • Une chute ou défenestration, urgence plutôt réservée aux chats quoique… Une petite chute pourra être plus grave qu’une chute du deuxième étage, étant donné que le chat risque de ne pas avoir le temps de se retourner et atterrir sur ses quatre pattes.
  • Une forte fièvre, le chien ou le chat présentant une température supérieure à 39° et un état prostré (après une course la température du corps peut atteindre facilement 40° sans aucun effets négatifs).
  • Des difficultés à uriner, surtout chez les mâles qui risquent plus facilement une obstruction par un calcul urinaire. Une obstruction peut facilement être confondue avec une cystite aiguë, le chien ou le chat n’arrêtant pas d’essayer d’uriner. Attention danger de mort endéans moins 24 heures.
  • Du sang dans les urines (parfois banal, parfois symptôme de maladie grave).
  • Tout problème respiratoire. Communiquez-nous la couleur de la langue ou des muqueuses (rose, pâle, violet, bleu). Un symptôme spectaculaire reste quand même anodin : l’éternuement à l’envers ou reverse sneezing en anglais. Le chien se crispe avec les pattes antérieures et fait des bruits respiratoires très spectaculaires en essayant d’éliminer un petit corps étranger ou du mucus de la cavité nasale caudale.
  • Une très forte diarrhée pouvant conduire à la déshydratation avec état apathique, ceci étant encore plus dangereux pour les chiots et les chatons.
  • Des vomissements répétés, qui entraineront un état de déshydratation beaucoup plus précoce qu’en cas de diarrhée.
  • Une salivation importante, combinée à une prostration ou excitation
  • Une incoordination des mouvements ou ataxie souvent spectaculaire mais très souvent avec un bon pronostic pour les vieux chiens (le syndrome vestibulaire complètement réversible étant beaucoup plus fréquent que les thromboses ou hémorragies cérébrales).
  • Une piqûre d’insecte avec un œdème local important ou une enflure de la face.
  • Un œdème allergique (enflure de la face) ou un urticaire après la prise d’un médicament (surtout après des injections).
  • Une hémorragie ou des saignements non expliqués.
  • Un coup de chaleur. Un animal « oublié » dans une voiture en plein soleil peut mourir endéans quelques minutes ou survivre avec des séquelles très graves. Dès qu’il montre des signes de choc : langue bleue, bave, ataxie, il faut le refroidir très vite avec beaucoup d’eau froide et consulter le vétérinaire très rapidement.
  • Une naissance difficile : consultez-nous dès la gestation pour connaître les signes pathologiques et les urgences de la mise bas.
  • Un empoisonnement : téléphonez-nous avec le nom de la plante ou du produit et sa composition s’il s’agit d’un médicament par exemple. N’administrez jamais d’antidote, de charbon ou du sel sans nous avoir contactés.
  • Tout signe d’infection, surtout chez les jeunes sujets.
  • Tout signe de souffrance doit conduire à nous contacter.

Eviter l’automédication.

veterinaire-conzemius-logo-300